Le Festival Africain de Louxor (LAFF) maintient sa tradition et son engagement envers les jeunes cinéastes Africains, en matière de formation cinématographique, à travers ses différents ateliers. LAFF

Le Festival Africain de Louxor (LAFF) maintient sa tradition et son engagement envers les jeunes cinéastes Africains, en matière de formation cinématographique, à travers ses différents ateliers. LAFF

Le Festival Africain de Louxor (LAFF) maintient sa tradition et son engagement envers les jeunes cinéastes Africains, en matière de formation cinématographique, à travers ses différents ateliers. LAFF

  • Les premiers ateliers ont commencé à LAFF en 2012 sous la supervision de réalisateurs tels que Samir Seif, Reda EL Bahi, le chef opérateur Kamal Abdel Azize, le scénariste Hani Fawzi. Ensuite cet atelier s’est concrétisé dans LAFF sous la tutelle du réalisateur éthiopien de renommé international Haile Gerima pour plusieurs éditions. Et c’est le réalisateur égyptien Khairi Beshara qui a pris le relais pour la dernière édition.

    Saad Hendawy a connfirmé qu’il transmettra aux étudiants de l’atelier son savoir-faire en matière de production de courts métrage, de formation et de comment faire face et surmonter les différents obstacles que peuvent rencontrer les jeunes cinéastes du continent. L’idée principale de l’atelier est de faire un film sur une seule journée, un seul lieu et en un seul plan séquence.

    Saad Hendawy est diplomé du Haut Institut de Cinéma au Caire, départment réalisation. Il a poursuivi pendant deux ans des etudes de troisième cycle. Il a à son actif 4 longs métrages de fiction: “l’Amour a une histoire- Paparazzi” 2015, “Tueur en série” 2009, “Les Sept couleurs du ciel” 2007, “état d’amour” 2004. Il a réalisé deux feuilletons “Mot secret” et “ Très bien”. Son repertoire comprend également deux longs documentaire “Doaa…Aziza” 2012 et “Dossier spécial" 2008.

    Dans le domaine de l'enseignement et des ateliers, il a enseigné dans plusieurs endroits, notamment “ Atelier de Première étape” et un atelier de réalisation durant un mois à Oman.  Il a également assuré l'enseignement à l’école de cinéma “Raafat Al Mehy” et à l’Institut “art lab”. Il contribué à l’organisation de festivals  de part le monde. Hendawy était le directeur artistique, pendant trois années consécutives, de la compétition “Cinéma de Demain” au Festival international du Film du Caire. Il a été consultant et programmateur pour le Festival International du film de Dubaï, conseiller du Festival international de Clermont-Ferrand en France, consultant et programmateur du Festival de court métrage de Locarno en Suisse.

    Saad Hindaoui a également participé dans les jurys de nombreux festivals arabes et internationaux. Plusieurs de ses films ont été primés, notamment "Doaa .. Aziza" qui a remporté le prix spécial du jury au Festival de Tétouan au Maroc en 2014, le Grand Prix du Nil pour meilleur long métrage documentaire au Festival du film Africain de Louxor. Il a remporté le prix de meilleur réalisateur pour  " les Sept couleurs du ciel"au Festival National du film. Et le prix de meilleur première oeuvre de l’Association du Film pour "état d’amour ".  “Un dimanche ordinaire” avait remporté le Tanit d’argent aux Journées Cinématographiques de Carthage en Tunisie.

    Le Festival du Film Africain de Louxor est organisé par la Independent Shabab Foundation (ISF) avec un parrainage médiatique exclusif des chaînes de télévision dmc et le soutien des Ministères de la Culture, des Affaires Étrangères, du Tourisme, de la Jeunesse et de la Banque Ahli d'Egypte en coopération avec le gouvernorat de Louxor et le Syndicat des cinéastes

Dernières Nouvelles